'

Bilan des CRI

Le bilan des CRI présente les réalisations de l’ensemble des CRI du Maroc, que ce soit pour les créations d’entreprises ou les projets d’aides à l’investissement. Cette analyse est affinée par la répartition des entreprises créées par région, par secteur d’activité et par forme juridique.

L’Observatoire de l’Entrepreneuriat revient sur les réalisations de l’ensemble des CRI du Maroc.  à l’exception de celui de Marrakech-Tensift-Al Haouz.

 

Au cours de l’année 2007, l’ensemble des CRI du Maroc, à l’exception du CRI Marrakech-Tensift-Al Haouz, ont instruit 19 517 dossiers de création d’entreprises, soit une progression de 22,5% par rapport à l’année précédente. Leur coût d’investissement est évalué à 9,5 milliards de DH, générant plus de 52 346 postes d’emplois.

 

La répartition des créations par forme juridique révèle que la SARL est la forme sociétaire la plus prisée par les porteurs de projets. De plus, les personnes physiques représentent 40,6% du total des créateurs d’entreprises. Le choix de la SARL s’explique essentiellement par les nouvelles dispositions qui ont ramené le capital social de 100 000 DH à 10 000 DH. Ceci a encouragé les créateurs d’entreprises à opter pour une personne morale plus particulièrement, une SARL, au lieu d’une personne physique.

 

Version imprimable  Envoyer à un ami