'

La gouvernance, élément différenciateur de l'entreprise

La gouvernance d'entreprise est l'ensemble des réglementations, processus et lois influant sur la manière dont l'entreprise est dirigée, contrôlée et administrée. Elle vise à concilier entre les intérêts des principales parties prenantes (actionnaires et dirigeants) et aussi ceux des prêteurs, salariés, fournisseurs, clients et des autres partenaires...

En quoi la veille pourra vous être utile ?

    Piloter une entreprise au quotidien impose la prise de risques que vous serez amenés à évaluer puis à encadrer. L’observation de votre environnement (concurrents, clients, fournisseurs…) passe ainsi par la mise en place d’une stratégie de veille facilitant le processus de décision.
    Pas toujours facile pour une PME, car mobilisateur de ressources, un système de veille représente un atout stratégique pour votre entreprise. Anticiper les tendances en matière réglementaire, concurrentielle, sociale et être en première ligne pour stimuler l’innovation ou se lancer sur un nouveau marché, sont autant d’avantages décisifs pour votre société.
    Dans l’attente du déploiement d’une démarche de surveillance exhaustive, vous pouvez démarrer simplement en exploitant au mieux des ressources telles que Internet, la presse et les manifestations commerciales. Une telle approche ne se traduit pas forcément par la mobilisation d’un poste à part entière. Une personne interne à l'entreprise peut y consacrer 10 ou 20 % de son temps.

Pourquoi adopter des pratiques de bonne gouvernance ?

    Vous, dirigeant de PME, avez tendance à négliger les principes de gouvernance d’entreprise. Détrompez-vous, adopter les éléments constitutifs d’une bonne gouvernance est avantageux pour la rentabilité de votre activité.
    Favoriser la transparence ou encore lutter contre la corruption rassurera vos interlocuteurs, qu’ils soient banquier, comptable, capital-risqueur, fournisseur ou client. Promouvoir ces valeurs reflète l'ordre et la stabilité au sein de votre entreprise.
    Vous devez alors adopter des règles strictes afin d’encourager la diffusion d’une information fiable sur votre activité et sur votre situation financière et patrimoniale. Des mécanismes internes éprouvés valideront la pertinence de vos décisions.
    Vous devez aussi garantir l’égalité de traitement des actionnaires majoritaires ou minoritaires, nationaux ou étrangers et assurer une réelle séparation des pouvoirs tout en tenant compte des intérêts divergents de l’ensemble des parties prenantes.
    Au Maroc, il existe un arsenal de textes juridiques faisant allusion à la gouvernance d’entreprises : les lois sur les sociétés, celles relatives à la Bourse et au CDVM, la loi bancaire, les différents codes de commerce, des impôts, du travail…
    Dernier argument, la gestion des entreprises familiales et plus particulièrement la transmission de patrimoine. Les familles propriétaires ont besoin d’instaurer les pratiques de bonne gouvernance pour gérer leur bien, ce qui implique la mise en place de procédures de contrôle ouvertes et justes, mais aussi, l’embauche de personnes extérieures à la famille en tant que conseillers, directeurs et administrateurs.

Version imprimable  Envoyer à un ami